FR | EN

La Petite Veste

et son morphing typographique

En 24 heures, la Petite Veste passe par tous les stades de la mode : d’avant-garde au grand public, et du démodé au vintage. 
Ce nanotexte est écrit en morphing typographique où l’on ne trouve pas deux fois le même caractère typographique. 
Passant impreceptiblement de la typo Clairvaux (inspirée des presses de Gutenberg) à la Lo-res (typo pixellisée des ordinateurs des années 1980) le texte évolue passant par la Didot, la Rockwell et la Futura.
L’ensemble tient autant de la littérature que de l’art contemporain. Ainsi, le récit de cette Petite Veste et l’histoire de la typographie sont mis en adéquation : 24 heures pour passer par tous les stades de la mode VS 1 nanotexte pour présenter les grandes typos de l’histoire de l’imprimerie. 


Ces livrets sont le pendant «livresque» des grands patrons de couture des années 1960 encartés dans des magazines de mode et que David Delcloque a utilisés (édition limitée) dans le cadre de son travail de palimpseste. Réutiliser un document existant pour y imprimer en sérigraphie quelque chose de nouveau : le nanotexte de la Petite Veste en morphing typographique. 

illustration

24 pages
9x12
ISBN 978-2-940519-99-6
CHF 2.00 | € 2.00 | £ 2.00

illustration
illustration
illustration
illustration
illustration
illustration
illustration

Drawing Now Paris

Le salon du dessin contemporain

Signature et présentations de la Petite Veste en présence de l'artiste à la libraire du Salon.